Lorsque qu’une difficulté sabote notre compréhension du dharma

Compréhension-02Les enseignements de Bouddha sont un sujet vaste et profond. Raison pour laquelle Bouddha a enseigné à différents niveaux. La pratique des étapes de la voie exauce les souhaits de chacun, quel que soit sa capacité de comprendre. Que nous soyons une personne de capacité initiale, intermédiaire ou de grande capacité, nous trouverons dans ces précieux enseignements ce qui est nécessaire et approprié là où nous sommes aujourd’hui. Nous pouvons concevoir que la pratique des étapes de la voie contient la réponse personnelle à chacun d’entre-nous par rapport à notre situation actuelle.

Alors il est tout-à-fait normal que nous rencontrions des difficultés de compréhension des enseignements que nous recevons, que ce soit par transmission orale ou par la lecture attentive des textes du dharma. Nous avons tous fait l’expérience par exemple de lire le chapitre d’un livre et d’avoir le sentiment de n’avoir rien compris. Puis de reprendre sa lecture un peu plus tard et de mieux comprendre son contenu cette fois-ci. Il suffit parfois d’une nuit de sommeil pour que le lendemain une réelle compréhension apparaisse à notre esprit.

Compréhension-01Pourquoi avons-nous parfois tant de peine de comprendre ce que nous entendons ou nous lisons? Ou encore que nous avons le sentiment que notre méditation reste superficielle et intellectuelle. Tout simplement parce que nous manquons de sagesse. Notre esprit est semblable à un champ en friche et rocailleux que nous devons inlassablement labourer. Les obstacles à notre compréhension sont nos propres perturbations mentales. Avec l’aide des Bouddhas, par des requêtes et avec patience nous devons pour cela purifier notre esprit. De la même manière que nous ne voyons difficilement à travers des lunettes sales, nous en nettoyons les verres. Concrètement, comment faire?

Depuis plus de deux ans maintenant, j’ai mis en pratique une méthode pour recevoir la sagesse expliquée dans le livre “Le Joyau du Cœur”(*). Pendant que nous récitons la prière Migtsema, en nous concentrant sur sa signification, nous faisons la requête sincère à Djé Tsongkhapa et ses deux fils pour qu’il dissipe notre ignorance et purifie notre karma négatif responsable de nos difficultés. Et pour ceux qui ne pratiquent pas encore, simplement de contempler l’image (ci-dessous) de Djé Tsongkhapa et ses deux fils en faisant la requête sincère : “Tu as accompli la réalisation de la sagesse profonde, s’il te plaît béni moi afin que je devienne exactement comme toi”. Cette sagesse profonde nous aidera parfaitement à comprendre toutes les profondes significations des écritures sans la moindre difficulté.

(*) “Le Joyau du Cœur” de Ghéshé Kelsang Gyatso aux Ed. Tharpa
Advertisements