Un chat noir croise mon chemin …

Chat noir 01… quel malheur !!! Vraiment? Voilà une affirmation souvent entendue dans mon entourage. C’est ce que me racontait un ami l’autre jour. Depuis, j’ai laissé mon esprit approfondir le sujet dans une perspective bouddhiste que je partage avec vous ci-après.

La fonction de l’esprit est de percevoir et de connaître les objets et les phénomènes. Ainsi lorsque je vois un chat noir traverser mon chemin, mon esprit impute le nom “chat noir” à ce qui est une base d’imputation valide pour ce que je perçois un félin de couleur noire. Jusque-là cela me paraît bien clair. Mais c’est lorsque j’attribue à ce chat noir la propriété “de me porter malheur” que cette analyse devient intéressante. Pourquoi ? Parce que ce chat noir n’a pas d’existence intrinsèque, il n’est qu’une simple création de mon esprit. Et en tant que telle il n’a pas de propres caractéristiques comme celle de porter malheur. C’est seulement sur la base d’une croyance populaire que je peux dire du chat noir qu’il porte malheur. Il s’agit là d’une affirmation subjective et arbitraire de ma part. Pourquoi? Parce que si cette affirmation était objective, cela voudrait dire que premièrement ce chat noir existe vraiment de la manière dont il m’apparaît et que deuxièmement il porte malheur. En d’autres termes, cela veut dire que ce chat noir posséderait de manière intrinsèque le don de porter malheur. De ce fait il devrait porter malheur à tous ceux qui se trouvent sur son chemin. Quel triste sort pour ce chat noir.

Chat noir 02 À ce qu’il paraît beaucoup de gens affirment avoir vécu un événement malheureux après avoir rencontré sur leur chemin un chat noir. S’agit-il du même chat ou existe-t-il plusieurs chats noirs qui portent malheur ? Est-ce que certains chats noir portent malheur et d’autres pas? Alors dans ce cas comment les distinguer les uns des autres? Un tel raisonnement est totalement erroné parce qu’il se base sur la perception d’un chat noir existant intrinsèquement. Le chat noir perçu par mon esprit provient d’un écho karmique qui se manifeste dans mon esprit. Celui- ci fait référence à une empreinte karmique laissée par mes actions passées, basée sur une croyance personnelle ou collective présente sur mon esprit. Cette croyance n’a aucune base valide parce que provenant de mon ignorance de saisie du soi.

Comment je comprends le fonctionnement de l’écho karmique. Le karma est la loi de causalité, c’est-à-dire que toute action produit un effet. Ainsi une action produite dans une vie antérieure a engendré la potentialité d’un effet, une empreinte karmique. Lorsqu’un écho karmique se manifeste dans mon esprit, il transforme immédiatement une potentialité correspondante en une expérience. Cette expérience, dont la nature sera tantôt une tendance similaire à la cause, tantôt une expérience similaire à la cause, me fera vivre une situation heureuse ou malheureuse. Dans le cas du chat noir, il s’agit d’une tendance similaire qui fait que chaque fois que je vois un chat noir, je lui impute la caractéristique de “me porter malheur” selon cette croyance erronée qui imprègne mon esprit. De plus, chaque fois que je rencontre la même situation, je renforce ma tendance à recréer une telle situation. Aussi longtemps que, par ignorance, je considère qu’un chat noir qui porte malheur existe vraiment en dehors de mon esprit, je resterai piégé dans ce processus. Mais en méditant sur la vacuité du chat noir qui porte malheur, j’ai la possibilité de casser ce cycle infernal et de cesser de voir partout des chats noirs qui portent malheur.

Advertisements