Le bonheur d’être vivant

La respiration vous relie au bonheur d’être vivant. Imaginez un seul instant si vous deviez constamment penser à devoir respirer et que d’oublier de respirer aura des conséquences fatales. Si tel était le cas, toute notre attention serait accaparée par cette tâche. Heureusement nous n’avons pas ce souci. En aucun moment nous mettons en doute ce mécanisme de survie naturel. Ce bonheur d’être vivant est un état d’esprit qui nous rappelle à chaque inspiration que nous sommes dotés de cette précieuse vie humaine.

Mais la plupart du temps nous n’y pensons guère et nous la gaspillons à la recherche du bonheur dans le samsara. Toutes les difficultés et les souffrances qui se succèdent dans notre existence proviennent de notre esprit perturbé par le mûrissement de notre karma. Cette vie-ci est précieuse parce que chacun d’entre-nous n’en possède qu’une seule et la probabilité d’en obtenir une autre dans le futur est infime. Et quand le moment de notre mort viendra nous ne pouvons la remplacer par une autre.

Sablier-01Notre vie est semblable au sable contenu dans un sablier. Chaque grain est une respiration qui s’écoule et toutes les respirations de notre vie sont les grains contenus dans le sablier qui s’écoulent inexorablement. Contrairement au sablier, le moment venu nous n’aurons pas l’opportunité de le retourner comme pour recommencer cette vie. Chaque instant qui passe, chaque respiration que nous faisons nous rapproche du moment de notre mort. Et le plus fâcheux est que nous ne savons pas à quel moment elle adviendra, pas plus que nous savons le nombre de grains contenus dans le sablier. La comparaison s’arrête là car si nous pouvons évaluer le sable restant dans le sablier, nous ne pouvons faire de même pour notre vie.

Réveil-01Chaque soir en nous endormant, nous n’avons aucune certitude de nous réveiller le lendemain matin. Ainsi, au premier instant, à peine réveillé, prenons conscience de notre bonne fortune de jouir de cette précieuse vie parce que notre respiration ne nous a pas abandonné durant notre sommeil. Ayons cette gratitude d’être en vie et de pouvoir à nouveau rester en contact avec notre nature de félicité et de bonheur pour donner cette couleur à tout ce que nous allons entreprendre.

Advertisements

One thought on “Le bonheur d’être vivant”

Les commentaires sont fermés.