Rechercher un objet

chaise-01Lorsque nous portons notre attention sur un objet familier, celui nous semble parfaitement connu. Prenons un cas concret. Par exemple observons une chaise. Nous avons l’impression qu’il s’agit d’une vraie chaise et que tout le monde devrait pouvoir identifier comme étant une chaise. Même s’il existe une multitude de chaises différentes, nous pourrons toujours la reconnaître. C’est une chaise qui existe par elle-même, indépendamment de notre esprit. Elle semble exister à nos yeux, en dehors de ses parties, des causes et conditions et en dehors de notre esprit. Mais si nous l’examinons plus précisément nous ne pouvons pas la trouver. Car la manière dont la chaise apparaît à nos sens est trompeuse et en contradiction avec la manière dont la chaise existe réellement. Cette conclusion peut paraître déconcertante.

Ainsi nous pouvons examiner attentivement cette chaise en nous demandant : “Qu’est-ce  exactement que cette chaise? Où est cette chaise?  Quelle est sa nature réelle?” Si nous examinons cette chaise de cette manière, nous ne pouvons pas la trouver. Au lieu de trouver une chaise, celle-ci disparaîtra suite à notre examen. La chaise n’existe que dans la mesure où nous ne cherchons pas une chaise réelle derrière sa simple apparence.

Il y a deux manières de rechercher un objet, par exemple cette chaise.

  • La première, que nous appellerons recherche conventionnelle, consiste à rechercher une chaise devant nous. Ce type de recherche nous permet de trouver l’objet en question, que tout le monde s’accorde à dire que c’est bien une “chaise”. C’est sa simple désignation.
  • chaise-02Mais si nous ne sommes pas satisfait de la simple apparence de cette chaise et que nous voulions déterminer exactement ce qu’est cette chaise, nous allons effectuer une recherche ultime. Nous regardons alors à l’intérieur de la chaise elle-même pour trouver quelque chose qui serait la “chaise”.  Est-ce que l’une ou l’autre des parties de la chaise prise séparément est la chaise? “Est-ce que le dossier de la chaise est la chaise?” Est-ce que les pieds dont elle est pourvue est la chaise? Est-ce que le siège de la chaise est la chaise elle-même?” et ainsi de suite. Lorsque nous procédons ainsi, nous nous contentons de désigner un aspect de l’objet, la chaise, pour ensuite dire : “C’est une chaise”. Nous voulons savoir à quoi le mot “chaise” se rapporte effectivement, comme si nous voulions séparer mentalement la chaise de tout ce qui ne l’est pas et finalement affirmer : “Voilà ce qu’est réellement la chaise!”.

Nous voulions trouver une chaise, mais en vérité il n’y a aucune chaise. Dans le Soutra Bouddha dit : “Si vous chercher l’objet avec sagesse, vous ne pouvez pas le trouver”. L’objet qui vous apparaît, la chaise, existe conventionnellement et n’existe pas de manière intrinsèque ou de son propre côté. Car si vous éliminez toutes les parties de la chaise qui ne sont pas la chaise, il ne restera plus rien du tout.

Vous pouvez avec profit appliquer cette réflexion à tout ce qui vous entoure pour apprivoisez ce paradigme.
Advertisements