Qu’est-ce que la discipline morale

Désignation formée de deux termes : “discipline” et “morale” qui de par notre culture et notre éducation résonnent négativement dans notre esprit. Le seul mot “discipline”, nous rappelle de manière concrète des expériences malheureuses de notre passé scolaire et de cuisantes punitions peut-être. Et le terme “morale” nous rappelle des épisodes de notre instruction religieuse avec ses dogmes et ses commandements. L’un et l’autre étant perçus comme quelque chose qui nous est imposé de l’extérieur parfois à l’encontre de notre libre-arbitre.

Cela ne veut pas dire que nous devons bannir une forme nécessaire de discipline et de morale codifiée pour le bon fonctionnement de la société. Il ne s’agit pas de cela. Pour illustrer ce qu’est la discipline morale, prenons un exemple. Si vous achetez un appareil électro-ménager d’une certaine complexité. Le fait que vous l’achetez est donc un choix personnel qui ne vous est pas imposé par le vendeur. Son bon fonctionnement est clairement expliqué dans un mode d’emploi. Celui indique avec précision ce qu’il faut faire pour obtenir de bons résultats, et ne pas faire pour ne pas abîmer prématurément l’appareil.

Du point de vue de l’esprit, il en va de même à propos de la discipline morale. Si nous l’adoptons comme un ensemble d’instructions précises pour accomplir notre pratique nous aurons des résultats bénéfiques. Personne ne nous l’oblige à le faire, mais il faut savoir que son non-respect entraînera des conséquences malheureuses à court et à long terme pour nous. Tout comme pour l’électro-ménager, le non respect du mode d’emploi peut avoir des conséquences fâcheuses et endommager celui-ci.

Dans un contexte bouddhiste, la discipline morale est une étique interne librement consentie. Ce n’est pas, comme beaucoup de gens le pense, quelque chose qui nous est imposé de l’extérieur. C’est une sagesse intérieure qui nous protège des pertes de contrôle et des écarts que nous savons destructeurs pour notre paix intérieure. Cette discipline nous oriente correctement sur notre chemin spirituel où nous voulons réellement aller. Nous devons interpréter notre discipline morale tout comme nous interprétons les instructions du mode d’emploi d’un appareil électro-ménager ou les panneaux indicateurs routiers pour suivre le bon itinéraire.

Mais avant que nous puissions adopter toute forme de discipline morale, nous devons prendre le temps d’examiner et de nous rendre compte de ce qui nous conduit à choisir des attitudes trompeuses, cause de malheur, ou au contraire d’opter sans relâche pour des attitudes bénéfiques et fiables, sources de bonheur.

Advertisements