La colère (3ème et dernière partie)

Comment se développe la colère

La colère est une perturbation mentale, une sorte de cancer de notre esprit. Il est par conséquent très utile de comprendre comment la colère se développe. Et en comprenant comment elle se développe, le plus souvent nous pouvons  empêcher ses causes de se produire et de nous éviter la colère.

La colère est une réponse à une sensation de tristesse et de mécontentement qui survient systématiquement chaque fois que nous rencontrons des circonstances désagréables.

Lorsque nous rencontrons quelque chose que nous détestons ou que nous voudrions plutôt éviter, notre esprit est immédiatement atteint par une sensation malheureuse. À son tour cette sensation malheureuse se transforme en colère. Nous rencontrons chaque jour de telles situations par centaines.

Une grande partie de cette colère est la réaction de frustration à nos désirs qui ne se réalisent pas ou lorsque nous n’obtenons pas ce que nous voulons. Confrontés à notre colère, nous avons besoin de trouver une manière réaliste d’aborder de telles situations.

Les causes de la colère

Les principales causes de nos perturbations sont au nombre de six. Appliquées à la colère, nous avons :

  • La graine. C’est une potentialité provenant de notre karma antérieur sur notre esprit due à de précédentes perturbations relatives à la colère. Aussi longtemps que cette graine reste sur notre esprit des potentialités de colère subsistent. Donc nous devons finalement purifier toutes ces graines.
  • L’objet. C’est l’objet externe qui suscite notre colère de manière désagréable. Peut-être nous pensons pouvoir l’ignorer, mais cela est impossible quoi que vous fassiez où que vous alliez. Ce que nous avons besoin de faire, c’est de changer d’état d’esprit. Quelquefois il est plus bénéfique de se séparer de l’objet de la colère en question.
  • Par distraction ou en se laissant influencer par d’autres. Si nous sommes dans un environnement où des personnes se mettent facilement en colère, nous pouvons également être influencés par leur comportement. Nous devons garder notre vigilance pour ne pas faire de même.
  • Par de mauvaises habitudes. Spécialement si nous avons de l’attachement ou en prenant exemple sur des images de violence et de colère, en consommant de mauvais films ou de mauvaises vidéos.
  • Par familiarité. Si nous avons une certaine familiarité avec la colère, nous nous mettons facilement en colère. Ce qui est naturel est simplement ce qui est familier.
  • L’attention inappropriée. C’est la cause principale de la colère, sur laquelle nous pouvons immédiatement agir. C’est un esprit qui se focalise sur les aspects désagréables en les exagérant jusqu’à devenir insupportables pour déclencher la colère. Le monde que nous expérimentons est le monde auquel nous prêtons attention.

En résumé, sachant pourquoi nous nous mettons en colère, nous choisirons un état d’esprit approprié pour l’éviter, en sachant comment elle se développe et en pensant aux causes de celle-ci. Progressivement avec patience et persévérance, sans se décourager nous parviendrons finalement à surmonter notre colère dans de nombreuses situations.

Advertisements