L’illusion d’un citron

Les choses existent en relation dépendante de celui qui les observe et non de façon inhérente.

Imaginez que vous tenez dans vos mains un citron bien mûr. Vous sentez la texture de sa peau par le toucher. Vous le faites tourner dans vos mains tout en percevant son poids et son volume.

Imaginez ensuite que vous partagez ce citron en deux parties à l’aide d’un couteau. Vous sentez alors l’odeur qui s’en dégage, les molécules d’huile essentielle du citron.
Prenez maintenant chaque moitié dans vos deux mains, la face coupée tournée vers vous, juste là devant vous. Et regardez attentivement la partie tranchée du citron.

Remarquez l’épaisseur de l’écorce, les fines nervures qui délimitent les quartiers, la texture de la chair du citron, son jus qui a tendance à vous couler sur les mains.
Pensez maintenant à la saveur de ce citron. Est-il très acide? Ou pas trop? Comment le savoir ? Alors imaginez que vous portez la moitié que vous tenez dans votre main droite à votre bouche pour y goûter.

Reconnaissez que c’est le seul moyen de savoir vraiment le goût du citron! Alors imaginez que vous mordez dans ce citron. Quelle est la sensation qui se manifeste dans votre bouche? Si vous n’êtes pas convaincu de la saveur du citron, imaginez le mordre une seconde fois? Que ressentez-vous? Reconnaissez-vous la saveur astringente de ce citron? Peut-être tout de même pas encore.

Par contre, vous constatez de façon évidente l’abondance de salive dans votre bouche. Salive produite par les glandes salivaires en présence de ce goût particulièrement astringent afin de rétablir un certain équilibre dans votre bouche.

Que c’est-il passé? L’esprit ne fait pas la distinction entre un citron imaginé et un réel citron que vous tenez dans vos mains. Le citron de votre expérience a été tout simplement créé par votre esprit. Il n’existe qu’en relation dépendante de votre propre imagination. Cessez de penser à votre citron et il disparaît immédiatement et n’existe plus.

Advertisements