Qu’est-ce que le bonheur?

Tous les êtres vivants fondamentalement partagent le même souhait : être heureux tout le temps. Le problème est nous ne savons pas comment accomplir ce souhait.

Généralement, nous pensons que le bonheur provient juste de la façon de créer et d’arranger de bonnes circonstances extérieures. C’est-à-dire, par exemple, de nous entourer avec ce que nous voulons et qui nous rend la vie agréable et d’éliminer ou de nous séparer de ce que nous ne voulons pas et qui est désagréable. Par exemple, si pour une quelconque raison vous êtes fortement contrarié et de mauvaise humeur, tout ce que vous rencontrerez durant votre journée vous semblera aller de travers, être un obstacle, les collègues désagréables, et tout cela va confirmer de bonnes raisons d’être de mauvaise humeur. Si au contraire, vous vous réveillez avec un sentiment joyeux, le cœur léger, vous allez entreprendre la journée avec cette bonne humeur et tout semblera aller sans problèmes et sans difficultés. Pourquoi avec le même environnement les perceptions sont si différentes?

Parce que les problèmes que nous rencontrons alors viennent du fait que ces choses extérieures semblent hors du contrôle de notre esprit perturbé, et par conséquent, si nous rendons notre bonheur dépendant de telles choses, nous serons toujours à leur merci.

Le bonheur et le malheur sont des états d’esprit. Si nous vérifions attentivement, la cause de ce bonheur ou de ce malheur, il doit venir de notre esprit. Les choses extérieures n’existent qu’en relation dépendantes de notre état d’esprit notamment, elles n’ont pas d’existence inhérente.

Parce qu’en fait, nous pouvons avoir des conditions extérieures formidables mais être triste et misérable. De même nous pouvons avoir des conditions extérieures exécrables mais être tout de même heureux.

Notre objectif est par conséquent de comprendre comment créer et cultiver les causes intérieures du bonheur. Pour comprendre la cause du bonheur, nous devons en premier lieu connaître la cause de notre tristesse et de notre malheur.

La principale cause de notre malheur est la présence d’innombrables perturbations mentales dans notre esprit. En d’autres termes, ce sont des manières déformées et trompeuses de voir les choses, comme par exemple la colère, l’attachement, la jalousie, etc. Ce sont ces perturbations mentales qui rendent notre esprit incontrôlé et malheureux.

Les perturbations mentales ne sont pas une partie intrinsèque de notre esprit. Elles sont juste des mauvaises habitudes prises par notre esprit que nous pouvons casser. Ou encore, elles sont une sorte de maladie, tel un cancer de notre esprit et qui peut être guéri.

Ainsi, les états d’esprit bénéfiques et vertueux fonctionnent comme antidote ou opposant à nos perturbations mentales. Ces états d’esprit vertueux incluent l’amour, la compassion, la patience, l’appréciation de notre précieuse vie humaine, etc. Ils ont pour fonction de prendre le contrôle de notre esprit et de le rendre heureux. Ils sont capables de dissiper la tempête de nos perturbations mentales et de nous révéler le ciel clair de notre potentiel pur.

Si notre esprit est libre de perturbations mentales, alors il nous révèle notre pureté naturelle originelle et nous serons tout le temps heureux et sans soucis, indépendamment des circonstances extérieures. Nous devons assumer la responsabilité de notre propre bonheur.

Donc le principal but de notre chemin spirituel est d’abandonner toutes les causes internes de tristesse et de ne cultiver et créer que des causes internes de bonheur. De cette manière, nous pouvons progressivement apprendre à être heureux tout le temps et pouvoir ainsi aider les autres à faire de même.

Advertisements