J’ai lu … le 27 mars 2012

Le samsara

On peut comprendre le samsara comme étant une suite de renaissances ininterrompues sans liberté ni contrôle. Le samsara comporte six règnes . Énumérés dans l’ordre ascendant, selon le type de karma qui en est la cause pur y renaître, ce sont les règnes des êtres de l’enfer, des esprits affamés, des animaux, des humains, des demi-dieux et des dieux. Les trois premiers sont les règnes inférieurs, ou migrations malheureuses et les trois derniers sont les règnes supérieurs ou migrations heureuses. Bien que, du point de vue du karma qui nous y fait renaître, le règne des dieux soit le règne le plus élevé du samsara, le règne humain est considéré comme le plus fortuné, parce qu’il nous offre les meilleures conditions pour atteindre la libération et l’illumination.[Essence de Vajrayana de Guéshé Kelsang Gyatso, Glossaire  p. 580]

 Comme l’esprit est le créateur de tout ce que nous percevons et expérimentons, le samsara et ses règnes est également une création de l’esprit !!! Du fait, il n’y a aucun endroit à l’extérieur de notre esprit que nous puissions identifier comme étant l’un ou l’autre de ces règnes. Même à l’aide Google Maps, nous ne saurions localiser le règne des esprits affamés ou des êtres de l’enfer. Comment faut-il comprendre cela?

Notre esprit est sans limites et tout ce à quoi nous pensons est à l’intérieur de celui-ci sous forme de perceptions. Que nous pensions à la planète Jupiter , au système solaire dans son entier ou au cœur de notre Terre, ce ne sont que des images conceptuelles à l’intérieur de notre esprit.

De la même façon, le mot “ciel” nous fait immédiatement penser à un endroit ou quelque chose qui se situe là-haut, au-dessus de notre tête. Pourtant si deux être humains placés aux antipodes l’un de l’autre, pensant au même instant au mot “ciel” ont une perception ordinaire dirigée au dessus de leur tête diamétralement opposée. Alors, si le “ciel” devait être localisé à un endroit précis, lequel des deux personnages a raison?

Ainsi, le samsara et ses règnes se trouvent également dans notre esprit. Et selon le karma de chaque être sensible, le monde qui lui apparaît peut aussi bien être le règne des êtres de l’enfer que celui du règne des humains par exemple. Qui n’a pas entendu l’affirmation suivante  : “Cette semaine, au bureau c’était l’enfer !!!” ou bien encore : J’ai fait un rêve merveilleux, je me suis cru au paradis !!!”. Ces environnements sont le résultat karmique de leurs états esprits. L’être humain atteint de pensées paranoïaques a des états d’esprits perturbés par des croyances de persécution se sentant menacé par le monde qui l’entoure. Lui aussi a une sensation infernale de son univers. Un être éveillé quant à lui possède un esprit entièrement pur et ne saurait voir le monde impur qu’est le samsara. Il vit constamment dans l’illumination.

Citation de Guéshéla : “Lorsque l’esprit est pur, tout est pur.”

Advertisements