Nous vivons dans l’illusion et l’apparence des choses.

Nous croyons que ce qui apparaît à notre esprit est vrai parce que nous estimons que notre esprit ne fait pas d’erreur. Mais tout ceci n’est qu’illusion. Les objets et les phénomènes qui apparaissent à notre esprit n’existent pas vraiment d’une façon inhérente. Ils existent uniquement en relation dépendante de la façon dont nous les percevons. Les objets et les phénomènes n’existent que d’une manière conventionnelle. Tout au long de notre vie nous désignons les choses et les personnes qui nous entourent par un nom représentatif pour nous.

Ainsi, le plus souvent selon notre état d’esprit du moment, les choses et les phénomènes nous semblent différents. N’avez-vous jamais remarqué comment un objet précis qui vous est agréable habituellement est particulièrement détestable en d’autres circonstances. Qu’est-ce qui a changé? Vous … ou l’objet?

Notre perception alternera entre des interprétations toutes perçues comme valides, mais qui ne confirment pas une représentation unique et absolue. Nous vivons dans l’illusion et l’apparence des objets et des phénomènes de nature impermanente.

Notre esprit, conditionné par d’innombrables perturbations mentales, aboutit à une perception déformée de la réalité. Ces perturbations mentales ne sont que des états d’esprit qui projettent sur les choses une appréciation subjective en accentuant de manière arbitraire certains aspects particuliers de celles-ci, puis de la considérer comme vraie.

En dépendance de notre perception erronée, nous développons une attention inappropriée et nous sommes capables de nous attacher à certaines illusions, ceci parfois pour notre plus grand malheur.

L’attention inappropriée nous induit dans une erreur d’appréciation de la réalité. Cette ignorance nous laisse dans l’illusion que les choses et les phénomènes existent vraiment de leur propre côté. Aussi longtemps que nous resterons dans cette illusion des choses, nous connaîtrons un cycle sans fin d’insatisfactions et de souffrances et n’aurons aucune possibilité de connaître un bonheur pur et durable. Mais si nous pratiquons la voie bouddhiste de la libération, nous pourrons détruire notre ignorance, la saisie du soi, et atteindre un état de paix et de liberté parfaite.

Advertisements